La passion de construire votre maison basse consommation

etude
top

L'avis du professionnel

pro

Patrice NORMAND Ingénieur Conseil

Dirigeant Bureau d’Etudes NRGYS DOMOTIC

pro

C’est une véritable révolution qui est mis en marche dans le bâtiment en France.

Nos voisins Allemand, via le référentiel Passivhauv, et Suisse, via le référentiel Minergie, nous donne le chemin à suivre...

Lire la suite
bottom

Les solutions complémentaires

Le poêle à pellets (ou à granulés)

Le poêle à pellets permet de chauffer de l'eau chaude qui circule dans la maison et alimente les radiateurs ou le plancher chauffant, ainsi que l’eau sanitaire. Les pellets sont des granulés de bois issus de copeaux non utilisés par les scieries, broyés et séchés avant d’être comprimés, dont le pouvoir calorifique est deux fois supérieur à celui du mazout. Généralement vendus par sacs de 15 kg, il est possible de se faire livrer la quantité de pellets souhaitée en vrac. Les granulés peuvent être stockés dans un silo conçu à cet effet, directement relié au poêle à pellets, dont le fonctionnement est le même que celui du poêle à bois. A titre indicatif, le rendement d’un poêle à pellets est de 80% à 95%.
Certifié NF ou DIN Plus, le pellet est une énergie écologique, économique et durable.

Le poêle à bois

  • Le poêle à bois présente les mêmes propriétés et les mêmes usages que le poêle à pellets, à ceci près qu’il ne peut assurer la production d’eau chaude sanitaire.
  • En revanche, son empreinte écologique est encore plus faible que celle du poêle à pellets, car à la différence des granulés, le bois en bûche ne nécessite aucune transformation.
  • De plus, en France, on plante actuellement plus d’arbres que l’on en coupe: le bois énergie est donc un matériau durable, qui détruit plus de CO² qu’il n’en rejette. C’est aussi l’énergie la moins chère du marché (2 fois moins que l’électricité notamment).
  • Le seul poêle à bois suffit à chauffer toute la maison, à condition que la ventilation double-flux se charge de répartir la chaleur dans tout le logement.
  • Le rendement du poêle à bois se situe aux alentours de 70% à 80%, ce qui en fait un mode de chauffage résolument économique et écologique.

La géothermie

La pompe à chaleur géothermique: une énergie inépuisable !

  • Le principe: une pompe à chaleur (PAC) puise la chaleur naturellement contenue dans le sous-sol pour la restituer dans la maison
  • Une solution parfaitement écologique : toute cette énergie gratuite et inépuisable provient de votre terrain
  • La PAC géothermique restitue en moyenne 3,3 fois plus d’énergie qu’elle ne consomme en captant les colories contenues dans le sol
  • Cette énergie est diffusée dans la maison par le biais d’un système de chauffage, mais peut aussi être utilisée pour la production d’eau chaude sanitaire
  • Avec une PAC géothermique vous réalisez des économies substantielles: jusqu’à -60% sur votre facture de chauffage.

En conclusion, installer une PAC géothermique c’est faire le choix d’un mode de chauffage et de production d’eau chaude sain, écologique et économique.

La chaudière à condensation

  • Le principe: la chaudière récupère, sous forme de vapeur d’eau, de la chaleur contenue dans les produits de combustion du gaz naturel. La vapeur traverse un échangeur qui transmet la chaleur au circuit d'eau chaude de la maison par le biais d’un plancher chauffant ou de radiateurs..
  • Les chaudières à condensation fonctionnent au bois (ou aux granulés), au fuel et au gaz, et peuvent être alimentées par des panneaux solaires
  • Une chaudière à condensation a un rendement de 20% supérieur à celui d’une chaudière standard
  • Avec une chaudière à condensation vous économisez 6900 kg de CO2 par an, et réalisez jusqu'à 30% d'économie de combustible par rapport à une chaudière classique

En conclusion, avec une chaudière à condensation vous consommez moins de combustible et contribuez à préserver l’environnement.

La pompe à chaleur aérothermique

Une énergie renouvelable !

  • La solution la plus adaptée puisqu'elle emploie une source d'énergie inépuisable : l'air.
  • Le principe de la PAC est de restituer 3 à 4 fois plus d'énergie qu'elle ne consomme en captant les colories de l'air extérieur.
  • Cette production d'énergie de la PAC transmet la chaleur à l'eau du plancher chauffant à basse température.
  • L'eau chaude sanitaire thermodynamique avec une PAC permet de réduire fortement sa consommation d'énergie
  • En produisant 3 fois moins de gaz à effet de serre, la PAC participe à la réduction des émissions de gaz carbonique.

En conclusion, le recours à une énergie renouvelable est un des moyens les plus approprié pour réduire la consommation d'énergie courante : chauffage et eau chaude.

Découvrez les points forts

  • implantation
  • isolation
  • permeabilite
  • energetique
  • solution
  • consommation